Comment faire pour payer moins d'impôts en 2022 ?

L'année 2022 est proche. Et vous vous demandez comment gérer vos impôts afin de ne plus dépenser en grand nombre. Déjà en début de décembre, vous pouvez réclamer une baisse de votre taux d'imposition pour 2022. L'article suivant vous donne quelques conseils sur la réduction de votre facture fiscale.

Quelques règles à observer pour payer moins d'impôts en 2022

Premièrement, il faut penser à la baisse du taux d'imposition. Le prélèvement à la source est entré en vigueur après trois années de pratique puis le système devient plus rôdé qu'auparavant. En effet, les particuliers doivent suivre une étape obligatoire début décembre. Vous avez la possibilité de demander la baisse du taux de prélèvement. Mais à condition de subir une baisse franche des revenus. Ce n'est pas possible de demander une actualisation du taux de prélèvement si vous avez subi une perte d'au moins 10 % des ressources. Pour plus d'information visitez ici. Vous pouvez aussi anticiper dans d'autres sens. Ensuite, il faut utiliser les réductions et crédits d’impôt. Il y a de nombreuses façons de réduire son revenu imposable. Et les contribuables pourront bénéficier d’un nombre important de crédits d'impôt qui contribuera à la réduction de la facture fiscale. Il existe également des crédits d'impôt plus populaires qui nécessitent les frais de garde des enfants de moins de six ans, les cotisations syndicales, les services d'aides à une personne, le crédit d'impôt pour les personnes handicapées.

Autre règle

L'investissement dans votre RÉER. Il faut cotiser au régime enregistré d'épargne-retraite. Ce sont les meilleurs moyens de réduire votre revenu imposable. Commencer la cotisation tôt vous permet d'économiser plus d'argent qui vous aidera à être à l'abri pour vos vieux jours. Aussi, les cotisations versées en 2022 peuvent être déduits de vos revenus imposables pour l'année. Le taux moyen est d'environ 25 %. Si vous arrivez à réduire vos revenus imposables, vous pourrez bénéficier d'une réduction de votre fiscalité.

Share